Envisageons les séries de l’Ashtanga Yoga comme des cartes topographiques.
Il n’y a rien à ajouter de personnel à “l’outil”.
Il n’y a qu’à l’étudier, l’interroger, le décrypter, le pratiquer.
Tout comme une carte topographique, cette méthode est un moyen.
Il permet de cheminer en soi.
La destination est celle de l’esprit.